60 % des recommandations de la Cour des comptes états-unienne ont été ignorées

nato cyberattack
nato cyberattack

Un rapport du Government Accountability Office (GAO), l’équivalent états-unien de la Cour des comptes, déplore que les agences fédérales n’ont tenu compte que de 40 % des recommandations qu’elle leur avait faites depuis 2010, relève NextGov :

« Le rapport – qui, selon le GAO, est “le premier d’une série de quatre rapports exposant les principaux domaines de cybersécurité auxquels le gouvernement fédéral devrait s’attaquer de toute urgence” – a révélé qu’environ 190 des 335 recommandations de l’organisme de surveillance n’avaient pas été mises en œuvre en décembre 2022. »

Le rapport note, en particulier, que l’Office of Management and Budget et le Department of Homeland Security « n’ont que partiellement répondu aux recommandations concernant leurs défis en matière de main-d’œuvre en cybersécurité », et qu’ils n’ont « pas mis en place une équipe de mise en œuvre dédiée ou un plan de mise en œuvre à l’échelle du gouvernement ».

En outre, le GAO a appelé les agences à « prendre des mesures pour mieux sécuriser les appareils connectés à Internet », notant que « les secteurs d’infrastructures critiques de la nation reposent sur des systèmes électroniques, y compris des appareils et des systèmes de l’Internet des objets (IoT) et des technologies opérationnelles (OT) ».

Le GAO rappelle qu’une étude effectuée en 2020 au sujet de 23 agences civiles avait déjà « constaté qu’aucune n’avait pleinement mis en œuvre l’ensemble des sept pratiques fondamentales pour la gestion des risques de la chaîne d’approvisionnement et que 14 n’avaient mis en œuvre aucune des pratiques » recommandées.