fbpx

Cybersécurité : VMware s’empare de Lastline

VMware construit patiemment et sûrement son offre de sécurité des environnements cloud, via des opérations de croissance externe. La dernière en date est Lastline, une société née en 2012 et basée à San Mateo. Elle est spécialisée dans la détection des menaces au niveau réseau. Le montant de l’opération n’a pas été mentionné, mais Lastline a levé 52,2 millions de dollars depuis son lancement, selon Crunchbase. Parmi les investisseurs figurent Thomvest Ventures, Redpoint, e.ventures, Barracuda Networks, NTT Finance et Dell Technologies Capital.

Les solutions de détection des menaces et de réponse à incident vont être intégrées à l’offre Carbon Black Threat Analysis. Lastline va ainsi apporter une visibilité sur les attaques au niveau réseau (sur site ou dans le cloud) et proposer de l’analyse comportementale. Comprenant plusieurs chercheurs et docteurs de renommés mondiales dans ce domaine, une partie des équipes de Lastline va être accueillie au sein du groupe NSX de VMmare. Cependant, comme l’indique nos confrères de Techcrunch, le spécialiste de la virtualisation ne reprendra pas tout le monde de Lastline, 40% des salariés seraient licenciés dans l’opération, soit environ 50 personnes.

Ce rachat est le troisième dans le domaine de la cybersécurité pour VMware en 2020. Outre l’acquisition de Carbon Black en août 2019 pour 2,1 milliards de dollars, la firme américaine s’est emparée depuis janvier de Nyansa et Octarine. La finalisation du rachat de Lastline est attendue en juillet prochain.

Source : Cybersécurité : VMware s’empare de Lastline

Partagez nous !