Des hackers d’élite volent l’historique des antivirus pour voir si leur malware est détecté

Des chercheurs d’ESET ont découvert une nouvelle version de la backdoor ComRAT, utilisée par les hackers d’élites de Turla pour dérober des documents confidentiels.

Ce malware mute depuis 2008, et sa quatrième version est plus complexe que jamais. ComRAT, développé par les hackers d’élite de Turla, a de nouveau été repéré en janvier par les chercheurs d’ESET.

Les cyberespions ont utilisé leur outil pour s’en prendre à trois institutions, dont deux ministères des Affaires étrangères, que l’entreprise ne peut pas nommer pour des raisons de sécurité nationale. Turla est un spécialiste de ces coups : il s’en prend aux diplomates et aux militaires susceptibles de détenir des informations secret-défense.

Source : Des hackers d’élite volent l’historique des antivirus pour voir si leur malware est détecté