Le Bitcoin reste sous pression, la SEC veut plus de pouvoir pour réguler les Cryptos

BITCOIN VEILLE CYBER

Investing.com – Le Bitcoin reste sous pression ce mercredi matin, désormais sous 38.000$, légèrement au-dessus des creux d’hier marqués dans la zone de 37.500$. Rappelons que le BTC/USD affiche un mouvement de baisse quasi continue depuis le sommet de dimanche dernier vers 42.500$.

Sans pour autant que cela ne justifie entièrement le recul du Bitcoin, on relèvera que le principal sujet cette semaine dans le monde des cryptomonnaies concerne un projet de loi américain sur l’imposition des cryptomonnaies, un facteur baissier qui pourrait décourager certains investisseurs d’entrer sur le marché.

La SEC demande plus de pouvoir pour réguler le Bitcoin

La régulation est en effet un sujet d’inquiétude récurrent pour le Bitcoin et autres cryptomonnaies. À ce propos, on notera que le président de la Securities and Exchange Commission, Gary Gensler, a appelé hier le Congrès à accorder à la SEC plus de pouvoir pour surveiller de plus près le marché des crypto-monnaies.

M. Gensler a déclaré que le cadre permettant de déterminer si une crypto-monnaie est une valeur mobilière est « clair », mais a concédé qu’il y avait certaines lacunes dans le cadre qui pourraient être comblées si la SEC recevait plus de ressources ainsi qu’un plus grand pouvoir sur les actifs numériques.

« Nous avons besoin d’autorités supplémentaires du Congrès pour empêcher les transactions, les produits et les plateformes de passer entre les mailles du filet réglementaire. Nous avons également besoin de plus de ressources pour protéger les investisseurs dans ce secteur en pleine croissance et volatile », a déclaré M. Gensler lors du Forum d’Aspen sur la sécurité.

La régulation, un facteur positif pour les cryptomonnaies ?

Les experts en cryptomonnaies estiment depuis longtemps que les cryptomonnaies, y compris le bitcoin, bénéficieraient d’une surveillance réglementaire accrue, car cela légitimerait davantage les cryptomonnaies en tant que classe d’actifs et élargirait l’accès des investisseurs institutionnels. Définir ce qu’est le bitcoin serait la première étape vers un cadre réglementaire.

« Je commencerais par la définition, la reconnaissance, puis la réglementation, car si vous ne pouvez pas le définir, comment réglementer maintenant ? », a déclaré Brad Yasar, PDG et fondateur d’EQIFI dans une interview récente. « Si les gouvernements dans le cadre existant définissent ce qu’est le bitcoin pour eux, cela changerait à 100% beaucoup d’esprits du côté institutionnel du côté des particuliers. »

Une réglementation accrue pourrait également ouvrir la voie à un ETF bitcoin, que beaucoup voient comme un autre moteur clé de l’adoption, bien que le calendrier d’approbation reste incertain.

« Cynthia Wu, responsable du développement commercial chez Matrixport, a déclaré lors d’une interview accordée en juillet à Investing.com : « Je pense que cela a été un sujet brûlant [un ETF américain sur le bitcoin]. « Je suis effectivement positive quant à une approbation dans un avenir proche, mais je ne sais tout simplement pas si ce sera à la fin de cette année ou au début de l’année prochaine. »

Néanmoins, à en croire la réaction du marché, la perspective d’une plus forte régulation n’est clairement pas interprétée comme un facteur haussier pour le Bitcoin, tout du moins pas à court terme…

Comment trader le Bitcoin ce mercredi ?

Enfin, du point de vue de l’analyse technique, on rappellera que plusieurs signaux baissiers ont pu être enregistrés depuis le début de la semaine, notamment la cassure sous une ligne de tendance haussière horaire, sous le seuil psychologique de 40.000$, et sous les moyennes mobiles 100 et 200 heures.

La zone de 37.500$-38.000$ s’affiche actuellement comme un support immédiat dont la cassure exposerait le prochain soutien potentiel vers 36.500$ (creux du 27 juillet). A la hausse, un retour au-dessus de 40.000$ est nécessaire pour commencer à alléger la pression baissière.

Source : https://fr.investing.com/news/cryptocurrency-news/le-bitcoin-reste-sous-pression-la-sec-veut-plus-de-pouvoir-pour-reguler-les-cryptos-2035280