Le président de la Fed considère les cryptomonnaies comme une escroquerie

Veille-cyber.com

Le président de la Réserve fédérale (Fed), Neel Kashkari, a une nouvelle fois exprimé son opinion négative à l’égard du bitcoin (BTC) et des actifs numériques en général. Bien qu’il ait déclaré l’année dernière que la banque centrale pouvait injecter des quantités illimitées d’argent dans l’économie.

Selon FXStreet, s’exprimant lors du sommet annuel de la région économique du nord-ouest du Pacifique mardi, Neel Kashkari a déclaré qu’il y a cinq ou six ans, son attitude à l’égard des bitcoins et autres cryptomonnaies était plus optimiste, mais qu’il estime désormais que tout ce qui est lié aux actifs virtuels est frauduleux à 95 %.

Le chef de la Fed a poursuivi en disant que la création d’une monnaie virtuelle est à la portée de tous, alors il pourrait tout aussi bien créer son propre bitcoin, en l’appelant Neelcoin. Il a ensuite désigné un interlocuteur sur scène, le PDG du conglomérat The Washington Companies, Larry Simkins, ajoutant qu’il pourrait lancer Larrycoin.

En effet, n’importe qui peut commencer à développer sa propre cryptomonnaie, mais n’oubliez pas la puissance des effets de réseau qui donnent plus de valeur à un actif numérique sur le marché parmi des milliers de concurrents et le maintiennent en sécurité.

D’autres responsables de la Fed évaluent les crypto-actifs de manière plus favorable. Par exemple, au début de l’été, le vice-président Randal Quarles a estimé que les États-Unis devraient trouver un moyen de “dire oui” au Stablecoin.

Kashkari s’est moqué des possibilités des actifs numériques

M. Kashkari a longuement parlé de la création d’un grand nombre de “pièces de pacotille”, dont beaucoup représentent une fraude de type Ponzi. Les fondateurs amènent les gens à financer de tels projets, puis disparaissent avec l’argent reçu. Le gouverneur de la banque centrale a ensuite demandé quel problème pouvait être résolu grâce aux cryptomonnaies. Il a ensuite ridiculisé l’idée selon laquelle le bitcoin pourrait être utile en période d’inflation, notamment dans les pays en développement.

En conclusion de son discours, le président de la Fed est revenu sur la question d’un membre de l’auditoire concernant l’engouement récent autour des cryptomonnaies à Miami. “Si vous voulez lancer le Montana Coin, ne me laissez pas vous en empêcher”, a plaisanté M. Kashkari.

De nombreux investisseurs et utilisateurs de bitcoins ont été scandalisés par cette ligne de conduite. Surtout après que Kashkari se soit vanté, dans une interview accordée à la chaîne de télévision 60 Minutes l’année dernière, que la Fed pouvait injecter de l’argent dans l’économie américaine aussi longtemps qu’elle le souhaitait.

Source : https://www.cointribune.com/analyses/institutions-entreprises/le-president-de-la-fed-de-minneapolis-qualifie-le-bitcoin-btc-et-les-autres-cryptomonnaies-de-mille-pieces-de-pacotille/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*