Le profil du faussaire figurait dans les métadonnées, depuis 2015

Le profil du faussaire figurait dans les métadonnées, depuis 2015

Le JDD et le Parisien ont révélé qu’un faussaire a été identifié au terme d’une « très longue enquête » initiée en janvier 2019. Next INpact est parvenu à identifier où travaillait le faussaire lorsqu’il avait lancé son site web, en quelques dizaines de minutes seulement. Explications.

Dans un article intitulé « Comment le site “fauxdiplomes.org” a été mis hors d’état de nuire », le JDD révélait ce dimanche qu’un quinquagénaire des Bouches-du-Rhône venait d’être mis en examen aux termes d’une « très longue enquête des policiers parisiens de la Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne (BRDP) », initiée en janvier 2019.

Si le site avait été lancé en 2015, il n’aurait été repéré qu’en janvier 2019 par les services du ministère de l’Enseignement supérieur, qui l’avait alors signalé au procureur de la République. Étrangement, fauxdiplomes.org est toujours en ligne.

En savoir plus