fbpx

L’intégration de Giphy par Facebook mise provisoirement sur pause

Après les rachats successifs de WhatsApp et d’Instagram, les opérations menées par Facebook sont dorénavant dans le giron des autorités de la concurrence.

Le réseau social est-il allé trop loin, cette fois-ci, en s’intéressant à Giphy ? L’autorité de la concurrence britannique a décidé de se pencher sur la question, en menant une enquête pour déceler tout éventuel problème de concurrence lié au rachat de Giphy par Facebook.

Cette opération d’intégration du célèbre générateur de GIF avait été annoncée en mai dernier par Facebook, pour un montant estimé à environ 400 millions de dollars. Facebook prévoit d’intégrer Giphy à Instagram, ce qui permettrait aux utilisateurs d’intégrer plus facilement les GIF et les autocollants dans leurs stories ou direct messages. Giphy, dont près de la moitié du trafic provient déjà des applications Facebook, devrait conserver sa propre marque et ses API, et sa base de données GIF restera accessible à un écosystème plus large.

La Competition and Market Authority (CMA) ouvre une enquête et lance jusqu’au 3 juillet un appel à commentaires destiné aux acteurs tiers, soit une période pendant laquelle l’intégration en cours sera gelée. Selon les Echos, l’autorité australienne de la concurrence, la Australian Competition and Consumer Commission, a aussi prononcé l’ouverture d’une enquête similaire à la mi-mai.

Source : L’intégration de Giphy par Facebook mise provisoirement sur pause

Partagez nous !