Cybersécurité : les fraudes au retour, un fléau pour le e-commerce

veille-cyber.com

Les cyberattaques ne sont pas les seuls dangers des e-commerçants. Le Forum international de la cybersécurité (FIC), qui ouvre ses portes ce mardi à Lille, aborde aussi une autre menace qui prend de l’ampleur : les fraudes au retour. Conséquence de paiements de plus en plus sécurisés, ces arnaques plus faciles à réaliser concerneraient un retour sur dix. Des solutions innovantes de profilage des visiteurs existent pourtant pour limiter ce risque.

Prétexter ne pas avoir reçu le colis. Renvoyer un colis vide ou à une mauvaise adresse ou alors juste lesté d’une boîte de conserve, voire d’un article obsolète ou d’une contrefaçon. C’est le talon d’Achille des entrepôts logistiques, qui n’ont pas encore toujours les moyens de vérifier précisément ces retours frauduleux. Du coup, sur le darkweb, les cyber-arnaqueurs monnaient des modes d’emploi qui décortiquent, marque par marque, les modes opératoires qui ont le plus de chances de réussir…

D’autant qu’avec l’explosion du e-commerce, les retours semblent désormais bien ancrés dans les habitudes des consommateurs. Dès 2018 déjà, 45% des acheteurs en ligne avaient retourné au moins un produit, selon le portail de données économiques Statista. La FEVAD (Fédération de la vente à distance) a calculé qu’en 2020, les produits et services e-commerce pèseraient 112 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une hausse de 8,5%, contre 11,6% en 2019.

Source ; https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/cybersecurite-les-fraudes-au-retour-un-fleau-pour-le-e-commerce-891807.html

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*