La SEC menace Coinbase de procès – Que risque le géant des cryptomonnaies ?

veille cyber

Une nouvelle cible pour la Securities and Exchange Commission (SEC) ? Le gendarme financier américain a montré les dents face à la plateforme d’échange Coinbase. Il lui reproche la sortie imminente d’un nouveau service d’investissement. Le point sur le sujet.

Coinbase dans le collimateur de la SEC

C’est le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, qui a révélé l’affaire dans un long fil de discussion Twitter. Comme il le rappelle, Coinbase avait annoncé en début d’été la sortie d’une nouvelle option d’investissement pour les utilisateurs de la plateforme.

Il s’agissait de créer des comptes épargnes en USD Coin (USDC), qui permettraient à leurs détenteurs de générer 4 % d’intérêts annuels. C’était une première initiative pour Coinbase, qui comptait étendre ce type de services à l’avenir… Jusqu’à ce que le gendarme financier américain débarque.

L’accusation de la SEC est maintenant malheureusement classique : elle reproche à Coinbase de proposer des titres financiers non enregistrés. C’est la même accusation qui a déjà fait couler des projets de cryptomonnaies d’ampleur, dont le Gram de Telegram par exemple.

👉 Plus d’infos sur la plateforme d’échange Coinbase

Pourquoi viser Coinbase en particulier ?

Mais comme le souligne Brian Armstrong, Coinbase est loin d’être la première ou la seule entreprise à proposer des services de ce type. De plus, le PDG de Coinbase rapporte qu’il ne comprend pas bien en quoi un service de prêt peut être considéré comme un titre financier par la SEC.

Coinbase aurait essayé de clarifier les choses avec la SEC, et fourni les documents demandés par les institutions, mais l’entreprise n’a pas reçu d’explication :

 

« Ils refusent de nous dire pourquoi ils pensent que c’est un titre financierÀ la place, ils exigent des archives […] demandent des témoignages de la part de nos employés […] puis finissent par dire qu’ils nous intenteront un procès si nous nous lançons, sans aucune explication. »

Le PDG de Coinbase argumente qu’en plus de proposer des directives peu claires, la SEC crée un marché déséquilibré, où certaines entreprises peuvent proposer ce type de services, alors que d’autres ne le peuvent pas. Il explique par ailleurs que la SEC est le seul régulateur à avoir refusé de rencontrer les équipes de Coinbase.

Source : https://cryptoast.fr/sec-menace-coinbase-proces/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*