Le centre hospitalier de Versailles victime d’une cyberattaque

le centre hospitalier de versailles victime d une cyberattaque
le centre hospitalier de versailles victime d une cyberattaque
L’hôpital André Mignot du centre hospitalier de Versailles, situé au Chesnay-Rocquencourt (Yvelines), a été victime d’une cyberattaque samedi soir.

Un centre hospitalier français est de nouveau victime d’un piratage informatique. Selon une information rapportée par Franceinfo ce dimanche 4 décembre, l’hôpital André Mignot du centre hospitalier de Versailles, situé au Chesnay-Rocquencourt, dans les Yvelines, a subi une cyberattaque samedi soir à 21 heures.

Contactée par Franceinfo, la direction du centre hospitalier a indiqué que l’hôpital fonctionnait en mode “dégradé” à la suite de la coupure du système informatique de l’hôpital pour des raisons de sécurité. La direction a également indiqué que deux patients avaient dû être transférés dans un autre établissement de santé. Une cellule de crise, en lien avec les autorités, a été ouverte. “C’est la galère, on doit tout refaire sur papier à la main depuis ce matin et les médecins doivent faire toutes leurs prescriptions de médicaments manuellement aussi”, ont expliqué sous couvert d’anonymat à l’AFP trois aides-soignantes.

Interrogé par BFMTV ce dimanche, le ministre de la Santé, François Braun, a expliqué que “les urgences accueillent les patients, le Samu réoriente les patients vers d’autres services le temps qu’on puisse faire un diagnostic plus précis”. L’hôpital s’est “mis en mode protection des données”, a-t-il ajouté, en indiquant que la détection rapide de l’attaque avait permis d’activer “l’ensemble des mesures de protection”.