Le nombre d’enquêtes cyber explose, celui des attaques par rançongiciels se stabiliserait

cyberguerre
cyberguerre

La section “cyber” du parquet de Paris, dont la compétence porte sur l’ensemble du territoire, « a ouvert près de 600 enquêtes pour des attaques cyber depuis le début de l’année contre seulement 65 il y a trois ans », relève France Info.

L’essentiel concerne des attaques par rançongiciels, passées de 19 en 2019 à 397 cette année. LeMagIT souligne de son côté qu’il en avait enregistré 495 en 2021, contre 259 en 2020, et estime que « ces chiffres donnent à considérer que la menace s’est stabilisée » :

« L’évolution des demandes d’assistance (hors particuliers) déposées sur Cybermalveillance.gouv.fr fait ressortir la même tendance : celles-ci étaient au nombre de 996 en 2020, puis 1851 en 2021, et 1483 au 30 novembre 2022. Le nombre de cas répertoriés par LeMagIT suit également cette tendance : 142 en 2020, 266 en 2021, et 146 au 30 novembre de cette année. »