Le secret bancaire est mille fois plus vulnérable avec un ordinateur quantique

banque et quantique

 Interview : en quoi un ordinateur quantique est-il différent ?  Le monde quantique est fascinant : à cette échelle, par exemple, les objets peuvent se trouver simultanément dans plusieurs états. Exploitant ce principe, un ordinateur quantique aurait des possibilités bien plus vastes qu’un modèle classique. Dans le cadre de sa série de vidéos Questions d’experts, sur la physique et l’astrophysique, l’éditeur De Boeck a interrogé Claude Aslangul, professeur à l’UPMC, afin qu’il nous explique le fonctionnement de cette étrange machine.

Découvert en 1994, l’algorithme de Shor permettrait de casser rapidement les clés utilisées pour les transactions bancaires. Il suppose l’existence d’un calculateur quantique avec un très grand nombre de qubits. Une équipe de chercheurs français de l’Institut de physique théorique (IPhT) du CEA Paris-Saclay a trouvé le moyen de faire la même chose avec 1.000 fois moins de ces bits quantiques d’informations.

Source 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*