Pass sanitaire : mais qui récupère nos données personnelles ?

covid19

Le Pass Sanitaire est désormais obligatoire dans toute la France. Quels sont les dangers en termes de confidentialité et de cybersécurité ? Nos données personnelles sont-elles réellement protégées et supprimées comme le promet le gouvernement ? S’agit-il vraiment d’un outil de lutte contre l’épidémie, ou est-ce en réalité un dispositif de traçage et de contrôle ? Pour en avoir le coeur net, LeBigData a mené l’enquête…

Depuis le 9 août 2021, l’extension du Pass Sanitaire est entrée en vigueur en France. À travers cette mesure, le but du gouvernement est de freiner l’épidémie de COVID-19 sur le territoire.

Ainsi, il est désormais nécessaire de présenter ce sésame pour monter dans un avion, un TGV ou un bus longue distance, aller au café ou au restaurant, faire du sport en salle ou entrer dans un grand centre commercial, un lieu de culture ou un EHPAD.

Pour être autorisé à fréquenter ces lieux, chaque Français doit présenter un code QR témoignant de sa vaccination contre la COVID-19, d’un test négatif de moins de 72 heures ou d’une contamination récente. Cette obligation sera maintenue, au minimum, jusqu’au 15 novembre 2021.

En outre, la vaccination est obligatoire pour certaines professions. Ce sera le cas pour les professionnels de la restauration à partir du 30 août 2021 et pour les soignants à compter du 15 septembre.

” En dernier recours ” selon le ministre Jean-Michel Blanquer, les enseignants pourraient eux aussi faire l’objet d’une obligation. Les professionnels soumis à cette contrainte devront eux aussi présenter le Pass Sanitaire pour pouvoir exercer leur métier ou accéder à leur lieu de travail.

Source : https://www.lebigdata.fr/enquete-pass-sanitaire-donnees-personnelles?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*