Visioconférence sécurisée : les options françaises ou open source

Visioconférence sécurisée : les options françaises ou open source

11 juin 2020 Non Par Veille-cyber

La grande majorité des outils de visioconférence du marché ne sont pas chiffrés de bout en bout.

Qu’est-ce que cela signifie ? Et est-ce préoccupant ?

Cela signifie qu’à un moment donné, l’éditeur de votre outil de visioconférence déchiffre vos flux (vos conversations) sur ses serveurs, les traite, puis les re-chiffre avant de les renvoyer aux participants.

Cette manière de faire peut être vue comme une faiblesse dans l’architecture des Zoom, Google Meet et autres Microsoft Teams. Elle ouvre en tout cas la porte à une éventuelle interception par un tiers.

D’autre part, les outils de visioconférence d’origine américaine sont soumis au droit de ce pays. En clair : au-dessus des salons virtuels de vos réunions, pèse l’ombre des fameux CLOUD Act et Patriot Act (et celles de leurs cousins FISA, Umbrella et Freedom Acts).

Source : Visioconférence sécurisée : les options françaises ou open source